About Us

We are a research and travel agency with an aim to develop tourism and enable people from everywhere to discover the people and culture of the Great Lakes Region of Africa.

Our Facebook page

RDC-Indépendance : Brève lecture du récit ‘’ON A ECHOUE’’ de Charles DJungu Simba.

Le 30 Juin est l’une des dates les plus populaires en République Démocratique du Congo. Tout le monde sait que c’est à partir de cette date que la RDC a commencé une nouvelle histoire, celle qui avait pour postulats de départ : indépendance, indépendance et indépendance !

-Par Germaine Bahati

Aujourd’hui, le même concept a gardé sa place et occupe encore tout l’espace de cette mémorable date. Charles Djungu Simba[1] est un auteur à redécouvrir en ce jour dans son essai intitulé ON A ECHOUE[2] qui nous fait réfléchir sur l’essence de cette indépendance, qui selon le récit, ne doit pas rester un ensemble des slogans.

Cette discussion entre Patanate et Amin nous donnerait une idée là-dessus :

  • … tu ferais bien de garder cette énergie pour des taches plus urgentes. C’est l’Afrique qu’il nous faut féconder !
  • Tu philosophes bien, ma fille ! Bravo ! Mais est-ce que tu la connais, cette Afrique ? Un projet. Rien que ça. Un projet dont les initiateurs sont morts intestats : les Lumumba, les Cabral et autres Um Nyobe ! laisse la politique aux hystériques…
  • … Nous avons dansé le cha-cha-cha des indépendances et la Rumba des révolutions. Il est grand temps à présent de nous rhabiller et de balayer nos saletés ! Nous devons nous aussi manger autre chose que des slogans.

Malgré la métaphore employée ici par l’auteur, le message qu’il transmet est compréhensible : ‘’… nous ne sommes plus à l’heure des slogans, il est grand temps de changer les choses par les actions’’. Les slogans, la RDC en a vraiment connus :

5 chantiers en marche,

Fini la recréation,

La révolution de la modernité,

Le peuple d’abord,

2020, année de l’action

Recours à l’authenticité,

Ne jamais trahir le Congo,

etc.

Que ce soit au niveau des dirigeants avec leurs projets grandioses pour le pays, à celui des membres de différents partis avec des milliers d’idéaux ou la jeunesse congolaise qui aujourd’hui en grande partie s’est ruée dans des mouvements citoyens pour tenter d’arranger les choses dans le pays. Cependant, même par des actions révoltantes, les jolis concepts ne remplaceront jamais les actions.

 La RDC est aujourd’hui à la croisée des chemins ; elle a besoin de voir construire un chemin par lequel elle pourra passer pour atteindre son indépendance, la vraie.

Nous ne sommes plus au temps de l’espoir, ou nous devons nous asseoir calmement et croire en l’avenir. Cette célébration devrait nous amener à comprendre désormais que c’est par des actions que le pays changera et qu’elle nous aide à nous éloigner le mieux possible de nos belles langues qui jusque-là n’ont produit que des concepts. Indépendance veut dire INDEPENDANCE !

 

[1] Charles Djungu Simba K., est né en 1953 à Kamituga (Sud-Kivu, RD Congo). Enseignant, journaliste et écrivain, il a dû quitter son pays en 1998 et réside actuellement à Ferney-Voltaire (Ain, France) dans le cadre du programme des villes refuges créé par le Parlement International des Ecrivains.

[2] Version remaniée (Paris, l’Harmattan, 2002), différente de l’Edition princeps (Kinshasa, Editions du Trottoir, 1991)

 

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked*

    Translate »