About Us

We are a research and travel agency with an aim to develop tourism and enable people from everywhere to discover the people and culture of the Great Lakes Region of Africa.

Our Facebook page

Lutte contre le coronavirus en RDC : l’UCS apporte son innovation.

L’université Catholique la Sapientia de Goma a organisé le lundi 13 juillet 2020 dans ses locaux, à Goma, une conférence de presse pour montrer ses travaux pendant cette période du coronavirus. Plusieurs solutions ont été proposées dont une machine qui participe dans la lutte contre cette pandémie. C’est une station de désinfection est un dispositif nommé « Tout en Un ».

Par Akilimali Saleh Chomachoma

La République Démocratique du Congo, comme plusieurs pays du monde, envisage un déconfinement progressif de plusieurs secteurs de la vie notamment sur le plan économique. Cette institution catholique de l’enseignement supérieur et universitaire évoluant à Goma anticipe un besoin sociétal en protection surtout dans les lieux publics :  « Conception et réalisation d’un dispositif de désinfection pour ainsi limiter la propagation du virus COVID-19. »

Les milieux publics ont été ciblés par ce projet car accueillant beaucoup de personnes, ces milieux contribuent grandement à la propagation du virus : les marchés, les entreprises, les restaurants et bars, les hôtels et autres.

« Tout en Un » peut être alimenté soit par un système solaire pour des endroits non connectés au réseau électriques (le marché, le stade,…), soit directement par l’énergie du réseau (entreprises, écoles,…) ou soit par les deux pour assurer la continuité du service.

Spécificité de cette nouvelle station

Oui, nouvelle car la ville et le pays a déjà enregistré d’autres dispositifs. L’innovation dans cette machine est entre autre la combinaison de plusieurs taches. Ainsi, le dossier de presse indique que « la station de désinfection est un dispositif « Tout en UN », ce qui signifie qu’il s’agit d’un seul dispositif avec plusieurs fonctionnalités, entre autres : La détection de la présence humaine,  le lancement d’un message de sensibilisation sur la lutte contre la propagation de la maladie à coronavirus,  la détection sans contact et l’affichage de température, la capture du visage, l’envoi des informations sur la température et visage au centre de contrôle pour la surveillance en temps réel, la détection des cas anormales des températures et alerte du centre de contrôle pour un éventuel isolement, la désinfection liquide par lavage automatique des mains à l’aide du gel alcoolique, la désinfection gazeuse par aspersion (pulvérisation) de l’alcool. »

Répondant à la question d’un journaliste sur l’originalité de ce dispositif, le recteur de l’UCS est revenu sur des cas enregistrés dans la ville de Kinshasa. « Vous vous souvenez au début de la riposte quand la ville de Kinshasa enregistrait des nouveaux cas et ces personnes infectées fouillaient dans la nature. Si notre dispositif était là, la traque des malades qui se cachent pouvait être plus facile à faire avec la Police. Ce n’est qu’un exemple mais ce dispositif a plus des merveilles » a dit l’Abbé Professeur Innocent Nyirindekwe.

Un délai allant de 10 à 14 jours suffit pour réaliser un prototype DiDA « Tout en Un », cela partant du jour de la remise des fonds pour le commencement des travaux indiquent les concepteurs. Sous la direction de  l’Assistant Ir Parfait LUTUNDULA ONEMA, cette technologie a été inventée par des jeunes ingénieurs congolais enseignants de cette université avec l’appui en manœuvre des étudiants de la faculté des Sciences Appliquées.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked*

    Translate »