Welcome to the Inside Congo Website.
Inside CongoInside CongoInside Congo
+243 8 215 600 04
contact@insidecongo.org
Goma - RDC
Inside CongoInside CongoInside Congo

Ceux qui entreprennent mais ne sont pas entrepreneurs, une guerre de définition.

  • Home
  • Entrepreneurship
  • Ceux qui entreprennent mais ne sont pas entrepreneurs, une guerre de définition.

En République Démocratique du Congo se développe des « startups » qui sont pour la plupart tenus par des jeunes. Si pour certains jeunes, seuls ces jeunes sont entrepreneurs et les autres ? Une pensée critique de la définition d’un entrepreneur.

Par Akilimali Saleh Chomachoma

« Que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans la vie physique, certains concepts sont devenus courants lors des présentations : je suis un jeune entrepreneur, j’ai créé ma propre société, je suis CEO de l’entreprise tel, etc. sans parler de la forte publicité qui s’en suit. »[1]Disaient Germaine Bahati et Innocent Buchu dans un article sur le sujet.

L’initiative de créer des futurs entrepreneurs est surement une de meilleures solutions dans le processus de l’autosuffisance et de la responsabilité des jeunes dans le processus du Développement Durable de leur pays et même de leur continent.[2]

Pour plusieurs entre ceux qui sont créateurs des entreprises, les autres sont des débrouillards. Un vendeur de légumes, un restaurateur dans les banlieues ou encore un tenancier de boutique ou pharmacie ne sont pas des entrepreneurs. 

Cédric ISUMO EKEMBE, dans son mémoire en gestion financière portant sur L’entreprise: sa mission, ses objectifs et buts, ses politiques, ses stratégies et ses tactiques, il définit une entreprise comme « une entité de production des biens et services destinés aux marchés de consommation (grand public) et aux marchés des biens de production (les autres entreprises). »

Entité de production des biens et services

Exemple : Roger est jeune cultivateur dans le village de Kaliatangwa, dans le groupement de Kibumba en territoire de Nyiragongo, depuis plusieurs années, il entretien près de trois champs de pomme de terre. Selon ses calculs, il produit jusqu’à cinq tonnes des pommes de terre chaque années.  Le jeune de la trentaine ravitaille plusieurs camions en provenance de Goma en marchandise.

Pour suppléer ses forces physiques, il recrute les femmes et quelques jeunes comme journaliers.

Destinés aux marchés de consommation et aux marchés des biens de production.

Les produits, ici les pommes de terre, sont vendus à destination de Goma en gros puis revendus en détail dans les marchés et dépôts des vivres. Certains viennent pour mettre les pommes de terre dans l’avion à destination de Kinshasa et d’autres villes de l’Ouest du pays.

Il est normal que des personnes comme Roger soient aussi considérés comme des entrepreneurs car ils constatent les besoins, créent des solutions adaptées. Ils créent des emplois et génèrent des revenus qui participant à l’économie nationale. Les déconsidérer est un grand manque de courage de la part des autres entrepreneurs. Alors soyons cool tous ensemble !

[1]Germaine Bahati& Innocent Buchu, RDC : L’Entrepreneuriat et la jeunesse, une frime ou un vrai moteur de développement ?Sur Inside Congo : https://insidecongo.org/rdc-lentrepreneuriat-et-la-jeunesse-une-frime-ou-un-vrai-moteur-de-developpement/

[2]https://www.mediaterre.org/jeunes/actu,20181012080716.html

1 Comment

  • Arsène Benez

    September 16, 2020 - 1:03 pm

    Entreprendre c’est rêver et réaliser, tenir son empire en équilibre pour un futur grand et stable

Leave A Comment

Subscribe to our newsletter

Sign up to receive latest news, updates, promotions, and special offers delivered directly to your inbox.
No, thanks